• Trans/Poésie - Article de Didier Cahen, le Monde des livres

    Le Monde, 13 avril 2012, page 9 du supplément Le Monde des livres.
    Par Didier Cahen, poète et écrivain

    Trans/Poésie - Article de Didier Cahen, le Monde des livres

    Eros  

    Trois livres de poésie, on vit avec et on choisit des vers. On se laisse porter; on tresse alors les œuvres pour composer un tout nouveau poème.  

    Les couleurs sales de son baiser viennent 
    d’étrangler
    mon sang voyeur, son cœur jacasseur  

    Les coups de reins ouvrent la trappe 
    avec une force d’acier  

    On comprend qu’il y a de l’or 
    qui règne sous la peau 
    et une vague violente qui n’espérait que ça  

    E. E.Cummings(1894-1962)! Toute l’Amérique et toute la poésie! Ou, pour le moins, une belle bouffée d’air frais dans l’assemblage de formes classiques et de forces dévastatrices.  

    Quoi? Le sexe, l’amour forcé, une violence ordinaire? On n’ose imaginer. «Obole», risque Blandine Merle (néeen1981), comme si cette jeune poète, touchée dans sa chair même, savait déjà le prix des mots, voulait sauver ce qui peut l’être.  

    Ciel bleu, soif des sommets, célébration de l’amour passion avec André Velter (né en 1945). L’énergie du désespoir dans son lyrisme apprivoisé. L’esprit s’élève, le verbe poursuit sa quête… Le calme ressemble à la tempête.

    Erotiques, d’E. E.Cummings, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jacques Demarcq, Seghers, 154 p., 17,25€.

    Par obole, de Blandine Merle, Cheyne, 64p., 15€.

    Avec un peu plus de ciel, d’André Velter, Gallimard, 80p., 10€

    Par obole Par obole